N3F : Fin de série

L’équipe fanion féminine enchaînait un second match à l’extérieur avec un déplacement à Cugnaux.

Invaincues depuis 13 rencontres, les filles de l’Avenir commencent le match doucement en attaque. Sans rythme, elles ont du mal à marquer des paniers, et malheureusement c’est l’une des choses les plus importantes au basket. Heureusement, elles montrent comme toujours une vraie détermination défensive. Autour d’une belle zone 2-1-2, nos Chalossaises limitent la casse dans ce premier quart temps. Cugnaux score que sur lancers francs et les banlieusardes toulousaines ne mènent que de 2 points après 10 minutes (14-12, 10ème). 

Tous les amoureux d’ABC présents dans la salle, espèrent voir un peu plus d’application dans le dernier geste de la part de leurs joueuses préférées. Malgré la bonne volonté offensive d’Alicia et la réussite sur la ligne des lancers francs de Clara et de Manon Lascurettes, les filles de Manu n’arrivent pas à créer l’écart. Lise Morente pour Cugnaux montre aussi de belles choses mais nos guerrières, malgré une prestation moins aboutie qu’à l’accoutumée, mènent à la mi-temps (25-23, 20ème). 

Le retour des vestiaires est compliqué pour nos filles. Les pertes de balle s’enchaînent et cela agace un peu tout le monde. Poussées par leur publics, les Cugnacaises montrent les crocs… Enfin le match s’emballe et Alicia répond à l’adresse de Lise Morente par une agressivité vers le cercle qui ne lui ressemble pas mais qui fait énormément de bien à son équipe. ABC tient le coup et à trois points, Alex Ruiz redonne l’avantage à nos Landaises (33-36, 26ème). 
Mais comme depuis le début de la rencontre à chaque fois qu’elles sont en mesure de faire un écart et de faire douter leurs adversaires, elles bafouillent leur basket. A l’inverse, Cugnaux passe la vitesse supérieure dans cette fin de troisième quart temps et ABC est en difficulté. Il reste dix minutes et tout est encore possible. Elles ont déjà été dans des situations compliquées cette saison et elles ont trouvé à chaque fois les ressources mentales pour renverser la situation (46-41, 30ème), à elles d’y croire. 

Un peu émoussée physiquement, Valérie n’a pas son rendement habituel. Mais peu importe ses échecs, elle ne doute jamais et c’est sans aucun doute sa plus grande qualité. Coup sur coup elle va punir sa vis à vis qui ose passer sous l’écran. C’est le « Valoche time ». Deux tirs primés qui font un bien fou à tout le monde. Cugnaux est prévenu, Valérie ne va rien lâcher (52-49, 34ème). 
Les deux équipes donnent tout ce qu’elles ont défensivement pour aller chercher ce succès. Par deux fois, Valérie provoque un passage en force, mais Cynthia très présente ce soir est dans l’obligation de quitter le match sur 5 fautes. Sur la ligne des lancers francs, Valérie puis “Lascu” laissent des points en route. A l’inverse Lebouc et Morente assument leurs responsabilités et donnent 5 points d’avance à leur équipe à 17 secondes de la fin de rencontre (60-55)

Plus grand monde ne croit en la victoire dans les tribunes du côté d’ABC… à part Manu et David. Ils demandent à leurs filles de ne rien lâcher. Le stratège montois dessine un très bon système sur sa tablette. Trouvé dans le corner Célia score à trois points et l’exploit de renverser cette rencontre refait surface (60-58). Il reste cinq secondes et Cugnaux a la remise au milieu du terrain. Les rouges vont vite devoir faire faute afin d’arrêter le chrono… Mais Alicia surgit de nulle part et intercepte le ballon dans les bras de sa vis à vis. Elle part à toute vitesse pour tenter d’égaliser et accrocher la prolongation mais malheureusement elle est un peu courte sur sa finition. Le ballon tourne autour du cercle et les locales peuvent exploser, elles viennent de faire tomber le leader de la Poule C au bout du suspense (60-58, 40ème) 

Feuille de match :
Lieu :
 Cugnaux. Arbitres : MM. Azahaf et Otal. Quart temps : 14-12 ; 11-15 ; 21-14 ; 14-17. Mi-temps : 25-27. Score final : 60-58.

Cugnaux : Silly 3, Cottavoz 4, Bouvet 6, Morente 10, Oliot, Lebouc 10, L’Etang 2, Dambrun 14, Geisser 2, Héraud 9. 19 fautes personnelles.

ABC : Hourdebaigts 8, Tabardel 9, Beau 14, Ruiz 9, Delas 2, Lascurettes 9, Convert, Beckerich 1, Dubois 13, Louzé 5. 17 fautes personnelles.